Main Container

Crête de la vice-première ministre

Le Canada offre à l’Ukraine 115 millions de dollars en recettes douanières russes et biélorusses pour réparer le réseau électrique de Kyïv

Main Content

La vice-première ministre et ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland, a annoncé aujourd’hui lors de la conférence Solidaires du people ukrainien de Paris, en France, que le Canada transférera 115 millions de dollars en recettes douanières perçues sur les importations en provenance de la Russie et du Bélarus pour réparer le réseau électrique de Kyïv, à la suite d’attaques russes répétées contre l’infrastructure énergétique de l’Ukraine.

Le 2 mars dernier, le Canada est devenu le premier pays à révoquer le statut de nation la plus favorisée pour les importations en provenance de la Russie et du Bélarus, ce qui s’est traduit par l’application d’un taux tarifaire de 35 % sur presque toutes les marchandises entrant au Canada en provenance de ces deux pays.

En juin dernier, les dirigeants du G7 se sont engagés à explorer des possibilités d’utilisation des recettes perçues par l’intermédiaire de mesures tarifaires contre la Russie pour venir en aide à l’Ukraine. En tant que premier pays du G7 à donner suite à cet engagement, le Canada offrira à l’Ukraine 115 millions de dollars, soit la somme des recettes tarifaires prévues sur les biens russes et biélorusses, par l’intermédiaire du Restoration Project of Winterization and Energy Resources (Re-PoWER Ukraine) de la Banque mondiale. Ce fonds a été récemment mis sur pied en vue de faciliter les contributions sous forme de subventions de partenaires internationaux et de permettre la restauration des services essentiels en matière d’énergie en Ukraine.

Depuis le début de l’invasion brutale et illégale de l’Ukraine par la Russie, le Canada a déboursé 2 milliards de dollars en aide financière directe à l’Ukraine et a engagé 500 millions de dollars supplémentaires grâce à l’émission réussie de l’obligation de souveraineté de l’Ukraine plus tôt ce mois-ci. Le Canada s’est également engagé à verser plus de 2,5 milliards de dollars en aide militaire, humanitaire et autre pour soutenir l’Ukraine cette année.

Citation

« Poutine et ses hommes de main sont des criminels de guerre et ils tentent d’utiliser le froid comme arme pour briser le courage du remarquable peuple ukrainien. Ils n’y parviendront pas; ce soutien aidera l’Ukraine à sécuriser son infrastructure énergétique et à traverser le difficile hiver à venir. »

L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

Faits en bref

  • Le Canada prévoit percevoir jusqu’à 115 millions de dollars en droits de douane sur les importations en provenance de la Russie et du Bélarus après avoir révoqué, le 2 mars 2022, le traitement tarifaire de la nation la plus favorisée accordé à ces deux pays par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale du commerce.
  • En plus d’avoir fourni plus de 5 milliards de dollars en soutien à l’Ukraine jusqu’à présent cette année, le Canada fournit un soutien supplémentaire à l’Ukraine par l’intermédiaire de ses participations dans des institutions financières internationales, dont le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Depuis le début de l’invasion illégale menée par la Russie, ces trois institutions se sont engagées ensemble à fournir plus de 28,5 milliards de dollars pour soutenir le peuple ukrainien.

Liens connexes