Main Container

Main Content

Rôles et responsabilités

La vice-première ministre et ministre des Finances travaille de près avec le premier ministre pour élaborer et réaliser le programme du gouvernement. Dans le cadre de ses fonctions, elle doit assurer la surveillance des finances et de la reprise économique du pays face à la pandémie de COVID-19.

Elle est présidente du Comité du Cabinet chargé de l’économie et de l’environnement ainsi que du Comité du Cabinet chargé de la réponse fédérale à la maladie du coronavirus (COVID-19). Elle est vice-présidente du Comité du Cabinet chargé du programme du gouvernement, des résultats et des communications, qui est présidé par le premier ministre. Enfin, la vice première ministre est membre d’office de tous les comités du Cabinet.

 

 

Chrystia Freeland, accompagnée de représentants des États-Unis et du Mexique, tient l’ACEUM signé

Vice-première ministre Chrystia Freeland

L’honorable Chrystia Freeland est la vice-première ministre et la ministre des Finances du Canada.

Madame Freeland a été élue députée dans Toronto Centre pour la première fois au mois de juillet 2013. Elle a été élue députée dans University—Rosedale en octobre 2015 et a été réélue en octobre 2019.

De novembre 2015 à janvier 2017, madame Freeland a assumé les fonctions de ministre du Commerce international, s’occupant de la supervision des négociations réussies de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, le CETA. De janvier 2017 à novembre 2019, elle a assumé les fonctions de ministre des Affaires étrangères. Pendant cette période, elle a défendu d’une voix forte la démocratie, les droits de la personne et le multilatéralisme dans le monde entier.

En tant que ministre des Affaires étrangères, elle a dirigé et conclu la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre le Canada, le Mexique et les États-Unis.